Inov-On à la rencontre d’étudiants en commerce de l’ESG

Inov-On à l’ESG de Rennes :

Discussion autour du métier de commercial dans l’Entreprise libérée.
Michèle Pracht est responsable de la filière marketing et commerce de l’ESG, l’école de commerce
rennaise. Parallèlement, elle s’occupe du « Lab’Entreprendre » de l’école, dont l’objectif est de
créer des interactions entre les mondes étudiant et professionnel. C’est ainsi qu’au sein de l’ESG,
les étudiants, formés en alternance ou non, sont continuellement en contact avec le monde de
l’entreprise.

C’est dans ce cadre que Michèle Pracht a pris contact avec Inov-On, en fin d’année
dernière, afin d’organiser la venue d’un équipier dans l’établissement.
Le 12 décembre, c’est donc Aurélien Levebvre, technico-commercial, qui se rend à l’ESG Rennes
pour témoigner, auprès d’une cinquantaine d’étudiants, de son vécu au sein d’Inov-On.

Après avoir lancé le court film d’animation « L’histoire d’une entreprise libérée » puis le TEDx
Saclay d’Alexandre Gérard, Aurélien raconte son parcours, avant et après la Libération de
l’entreprise puisqu’il a connu les deux périodes.


Michèle Pracht revient, pour le Blog de la Libération, sur cette rencontre entre étudiants en

commerce et Entreprise libérée :

« Les étudiants ont été positivement impressionnés par le récit d’Aurélien. Ils ont tout de suite été
très intéressés par l’approche pragmatique que leur interlocuteur avait adoptée. D’ailleurs, en
dehors de quelques interrogations sur l’organisation de l’entreprise à proprement parlé, les
questions se sont rapidement orientées sur le métier de commercial lui-même ; des interrogations
sur les congés par exemple : « comment s’organisent les congés puisque chacun est
responsable… ? » Je pense que cela s’explique notamment par le fait que nos étudiants
comprennent les problématiques de la vie professionnelle (puisque beaucoup font leurs études en
alternance).
Pour autant, peu d’entre eux connaissent le fonctionnement particulier de l’Entreprise libérée. La
grande majorité travaille dans des entreprises dites « classiques » ; seuls quelques-uns évoluent au
sein de petites start-up qui peuvent s’apparenter, dans certains de leurs fonctionnements, à
l’Entreprise libérée.
Aussi, ce qui m’interroge aujourd’hui, c’est que les étudiants présents ont peu posé de questions
par rapport au positionnement du manager dans l’Entreprise libérée. Alors qu’en cours, lorsque
j’aborde ce thème, les questions fusent et une certaine perplexité s’exprime à ce sujet. C’est un
constat intéressant que nous creuserons en cours dans les mois à venir. »

Les nouveaux modes de management (dont l’Entreprise libérée) font en effet partie intégrante des thématiques vues, aujourd’hui, en cours à l’ESG. Michèle Pracht aura donc l’occasion de revenir, avec ses étudiants, sur le témoignage d’Aurélien et ainsi de réinvestir ces premiers enseignements.

Partager l'article :Share on Facebook17Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

A propos de l'auteur

Alexandre GERARD

Co-Animateur du groupe inov-On où nous tentons de cultiver une certaine idée du bonheur...